Quelles sont les meilleures pratiques pour organiser des interviews et des groupes de réflexion ?

Les meilleures pratiques relatives aux méthodes de collecte de données de qualité, comme les interviews et les groupes de réflexion, comprennent des conseils de conception similaires à ceux présentés ci-dessus pour les sondages. Ci-dessous, l’équipe de recherche propose quelques conseils spécifiques aux stratégies d’étude d’audience demandant un engagement plus fort et plus de temps. 

Choisissez avec soin les personnes que vous interrogez. Vous devez parler à sept personnes au minimum pour pouvoir repérer des tendances et des cas particuliers. Il est aussi vital de vous assurer que votre panel soit équilibré. Réfléchissez à la manière d’éviter les biais de recrutement en veillant à ce que les compétences linguistiques et technologiques nécessaires pour répondre à votre appel à l’action restent accessibles aux publics que vous souhaitez interroger. Si vous organisez des interviews ou des groupes de réflexion en personne, tenez compte des préférences de vos participants en matière de lieu (et des possibilités de transport public). Vous trouverez ici davantage de conseils du Local News Lab sur l’importance d’éviter les biais de recrutement

Quand le MPP a organisé des groupes de réflexion avec De Correspondent à l’été 2017 pour savoir ce que leurs membres valorisaient dans leur programme d’adhésion, il a mis en place un processus de recrutement en deux étapes. Pour assurer qu’une large gamme de professions, d’âges, de niveaux d’éducation, de durée d’adhésion et de comportements sur la plateforme et en-dehors soit représentée dans les groupes de réflexion, le MPP a envoyé un questionnaire de recrutement sur Google Forms à toutes les personnes ayant exprimé un intérêt pour participer au sondage. 

Ce n’est cependant pas automatique : il peut aussi être utile d’inviter des utilisateurs “extrêmes” à participer aux interviews ou groupes de réflexion, ou un sous-groupe précis de vos publics correspondant aux méga-fans et aux lecteurs fréquents. Cela s’avère utile lorsque vous savez déjà qui sont ces “utilisateurs extrêmes” mais que vous aimeriez mieux connaître leurs préférences, leurs habitudes, leurs motivations ou leurs besoins. Ce processus de recrutement sera un peu plus ciblé que celui décrit précédemment. Pour plus de détails, lisez ce guide de la Stanford d.school

Organisez la rencontre dans un espace neutre. Le MPP recommande que vous proposiez d’aller à la rencontre des participants chez eux ou que vous réserviez un espace neutre où vous pourrez enregistrer la session, avec l’accord des participants (évitez donc les cafés ou les espaces publics, car le MPP estime que le fait d’être entourés d’autres personnes inhibe les participants et qu’ils partagent alors moins de choses avec vous).

Le MPP rédige ce guide pendant la pandémie de coronavirus, les rencontres en personne sont donc fortement déconseillées. Les médias qui ne peuvent reporter leurs études d’audience organisent des groupes de réflexion via Zoom. L’équipe de recherche recommande aux rédactions de n’utiliser les groupes de réflexion qu’avec parcimonie, et d’y préférer autant que possible les interviews individuelles en ligne. Pour des conseils sur l’organisation de groupes de réflexion durant une pandémie, l’équipe de recherche vous recommande de lire ce guide d’UXAlliance

Mettez vos participants à l’aise. Présentez-vous à vos participants, expliquez-leur quel est votre projet même s’ils ont déjà reçu ces informations par écrit et demandez-leur s’ils ont des questions avant de commencer. Si vous organisez un groupe de réflexion, nous vous recommandons de demander à vos participants de se présenter à tour de rôle avant d’entamer les discussions (par exemple en donnant leur nom, en partageant quelques informations sur eux-mêmes et comment ils sont arrivés dans ce groupe) afin de briser la glace avec le groupe. À cette étape, encouragez la conversation et faites des connexions entre les réponses des participants (par exemple, “c’est intéressant que vous ayez tous les deux rejoint ce groupe parce que vous avez aimé notre dernier événement virtuel !”).

Pour ce qui est des questions pertinentes à poser lors d’une interview ou d’un groupe de réflexion, vous trouverez des questions d’introduction, des informations contextuelles, des habitudes liées aux médias, des idées et interactions dans le cadre d’un programme d’adhésion et bien plus encore dans la liste de questions que le MPP a dressée dans ce guide

Voici quelques conseils du MPP concernant les groupes de réflexion : 

  • Désignez une personne pour prendre des notes et une autre pour animer et n’oubliez pas de demander aux participants leur accord pour enregistrer la séance le cas échéant.
  • Fournissez à l’animateur une série de questions et de questions de suivi pour l’aider à orienter la discussion. 
  • Veillez à recueillir les contributions de chaque participant. 
  • Encouragez les participants à développer les idées les uns des autres. 
  • Remerciez les participants et communiquez-leur les informations que vous avez obtenues et ce que vous comptez en faire. 

Pour plus de contenu sur les exercices que vous pouvez mener avec vos participants, lisez cet article du MPP

Nous examinerons ensuite trois des principales interrogations auxquelles répondent les études d’audience des rédactions axées sur les membres. Si vous n’êtes pas sûrs de ce dont vous avez besoin à votre stade de l’élaboration d’un programme d’adhésion, essayez d’utiliser l’Audience Research Compass, qui pose quelques questions simples et vous aide à vous orienter vers les bonnes interrogations

Audience Research Compass
Télécharger