Que devons-nous rechercher dans un système de gestion de la relation client ?

Combien d’adhérents votre organisation médiatique compte-t-elle ? Quel pourcentage de vos adhérents s’abonne à vos newsletters par e-mail ? Quelles sont les démarches à suivre pour devenir adhérent ?

Ce sont des questions auxquelles votre système de gestion de la relation client doit répondre. Les programmes d’adhésion efficaces doivent avoir une base de données centralisée pour pouvoir comprendre et suivre les membres de leurs publics, qu’ils soient adhérents ou non.

Vous avez peut-être entendu parler de :

Sugar CRM, Salesforce, Hubspot, Google Spreadsheets, Airtable, Pico, ReachNC Voices, Nimble.

Quelles tâches doivent être accomplies par ces logiciels?

Votre système de gestion de la relation client (CRM) doit assurer le suivi de tous vos membres et contacts. Cela inclut les adresses e-mail, le statut d’adhésion, les informations de paiement et de renouvellement, les préférences d’abonnement et toute autre information que vous devez connaître sur les personnes qui interagissent avec votre site. Cela doit être votre source d’informations unique et fiable pour tous vos contacts.

Quelles fonctions sont indispensables ?

  • Importation ou de téléchargement facile d’un grand nombre de contacts à partir de listes existantes (comme les fichiers .CSV).
  • Fonctions faciles à utiliser pour la recherche, la classification et la segmentation.
  • Moyens de suivre les adhérents par rapport aux non-adhérents.
  • Suivi des interactions (appels téléphoniques, e-mails, réunions en personne) avec des adhérents ou des donateurs potentiels et actuels. 
  • Mesures de sécurité (comme le processus d’authentification à deux facteurs).

Quelles fonctions sont utiles à avoir ?

  • Des outils avancés de marquage et de segmentation, qui peuvent vous aider à organiser vos contacts.
  • Une partie pour les annotations internes (ou un moyen pour votre équipe de suivre leurs interactions avec les membres, les préférences de chacun, etc.)

Quels facteurs faut-il prendre en compte ?

  • Est-ce que les données sont hébergées dans un seul tableau comme un tableur ou sont-elles disponibles sous une forme plus dynamique comme une base de données ou plusieurs tableaux liés entre eux ?
  • Est-ce que le système communique facilement avec votre CMS et votre fournisseur de services de messagerie (via des API ou une intégration ou un plugin tiers).