Comment transformer un mode de participation en pratique participative ?

Une fois que vous avez défini le mode de participation qui correspond le mieux à vos publics, vous pouvez commencer à le convertir en pratiques participatives, en le répétant encore et encore jusqu’à ce qu’il s’intègre dans le flux de travail habituel. 

Pour passer d’un projet de participation à une pratique participative, vous devrez suivre ces étapes :  

  1. Définir un mode de participation qui corresponde à la motivation à participer d’un public et qui vous permette d’atteindre vos objectifs, produisant ainsi de la valeur pour votre rédaction ;
  2. Élaborez une version MVP de ce mode de participation ;
  3. Testez le MVP et collectez des données ou des retours ;
  4. Mesurez le succès du MVP grâce à une rétrospective ;
  5. Refaites un essai du mode de participation sur la base des retours obtenus lors de la rétrospective ;
  6. Répétez les étapes 3, 4 et 5.

Vous devrez aussi revoir votre pratique participative de temps à autre pour vérifier que vous atteignez bien vos objectifs.

Les MVP n’ont pas besoin d’être parfaits. Ils doivent être construits avec les outils dont vous disposez. Ils sont l’expression la plus basique de votre idée ou produit. Lorsque vous élaborez un MVP, concentrez-vous sur les fonctionnalités que vous estimez être les plus importantes. Cette liste doit rester courte et ciblée. Vous pouvez ajouter d’autres fonctionnalités une fois que vous aurez testé votre concept. 

Un MVP simple rend aussi plus facile de faire le lien entre vos actions et les résultats observés. En d’autres mots, il sera plus facile pour les membres de comprendre votre MVP et plus facile pour vous d’interpréter les réactions qu’il provoque.

Adopter une démarche basée sur les produits minimum viables ou MVP pour faire participer le public est utile pour tester vos hypothèses sur la manière dont les publics veulent participer avant d’investir des ressources plus importantes dans le projet, en particulier si une itération complète du mode de participation nécessiterait de nouveaux outils ou de nouveaux rôles. L’équipe de recherche offre des conseils supplémentaires sur la conception de MVP dans la partie consacrée à la pensée produit (allez à “Adopter un esprit de produit”).

Quand le MPP utilise le terme “itération”, il s’agit d’un “essai”. Voici un exemple : si vous faites des tests d’invitations des membres à organiser et mener des événements pour d’autres membres, comme le fait La Silla Vacia, chaque événement organisé par les membres ou bien un nombre défini d’événements d’une série qui soient organisés par des membres, va correspondre à une itération ou un essai. Vous devez mener une rétrospective après chaque essai. 

Lorsque Radio Ambulante a décidé de lancer des clubs d’écoute en vue de renforcer la communauté autour de son podcast, ils ont commencé par 20 clubs pilotes menés par des membres de leur personnel. Ils ont utilisé ces clubs pilotes pour résoudre les problèmes et définir les meilleures pratiques. Une fois qu’ils ont acquis une compréhension suffisante des principales composantes nécessaires pour réussir un club d’écoute, ils ont rédigé un guide expliquant comment organiser un tel club et l’ont distribué à leurs auditeurs autour du monde, leur donnant ainsi les moyens d’organiser le leur.

 

Comment Radio Ambulante a intégré des pratiques de community building à son quotidien

En permettant à ses auditeurs d'organiser des clubs d'écoute, Radio Ambulante a élargi sa communauté.

L’étape d’évaluation est aussi décisive que celle de la conception. Une rétrospective solide après le lancement de chaque essai vous aidera à évaluer ce qui s’est bien passé, ce qui ne s’est pas bien passé mais pourrait être amélioré en faisant quelques changements et ce qui ne fonctionne pas et doit être abandonné (allez à “Adopter un esprit de produit” pour consulter les meilleures pratiques et des avis sur la manière de conduire une rétrospective).

À ce stade, il est utile de revenir aux résultats que vous attendiez à l’origine et d’évaluer si le projet vous a permis de les obtenir ou non : en d’autres mots, ce que vous pensiez qu’il vous aiderait à accomplir, et ce qu’il a réellement permis d’accomplir. Une rétrospective pourrait aussi vous aider à identifier qui doit être chargé de mettre en œuvre la pratique. 

Au moment de la rétrospective, vous pouvez décider de ne pas poursuivre ce projet de participation car trop peu d’éléments ont fonctionné. Ce n’est pas un problème. Si c’est la conclusion à laquelle vous arrivez, vous devriez prendre le temps d’identifier les facteurs qui ont contribué à ce résultat et de réfléchir à ce que vous devriez tester ensuite. Si le projet accomplit pour votre organisation un grand nombre des choses que vous en attendiez, c’est un projet de grande valeur qui mérite d’être transformé en pratique. Avec le temps, votre organisation comprendra mieux les modes de participation qui sont viables pour elle et les publics qu’elle sert. 

Pour pouvoir dire “votre mode de participation s’est vraiment transformé en pratique participative”, regardez si ce mode de participation se maintient face à des événements d’actualité imprévisibles ou de grande intensité. Ce qui se produit en termes de participation des publics lors de la survenue d’une actualité brûlante est ce qui sépare les rédactions réellement participatives de celles qui considèrent l’engagement des publics principalement comme une stratégie de distribution.