Que veulent les adhérents potentiels ?

Au début de ses recherches, le Membership Puzzle Project a interrogé plus de 200 personnes soutenant des médias autour du monde, que ce soit en donnant de leur temps, de l’argent, des idées ou leur expertise, afin de comprendre ce qui motive les membres des publics à soutenir ce travail.  Six thèmes communs en sont ressortis :

Ces thèmes ne remplacent pas une étude d’audience. Une fois les besoins de vos publics définis, vous devez trouver comment y répondre. Voyez donc ces thèmes comme le point de départ d’une consultation de vos membres en vue de définir comment mieux les servir.

Impliquez-moi sincèrement : les sites qui suscitent l’intérêt sont inclusifs et participatifs : ils proposent de nombreuses façons pour les personnes extérieures à l’organisation de participer et d’offrir leurs connaissances. Hormis la sempiternelle invitation à répondre à des appels téléphoniques lancée à la radio publique pendant les collectes de dons, il existe de nombreuses façons pour les publics de rendre service de manière pertinente et personnalisée. 

Soyez authentiques avec moi : les personnes soutenant un média ne veulent pas faire face à une institution désincarnée, ils attendent des employés et des pigistes qu’ils leur montrent qui ils sont, ce sur quoi ils travaillent, comment les publics peuvent y contribuer et d’où ils viennent. Elles aiment que le personnel sur site soit transparent et leur montre comment les décisions éditoriales sont prises et comment ils utilisent leur argent et celui d’autres sources de revenus. Le mieux étant lorsque l’organisation rend visible le travail qu’il y a derrière les articles (temps, collaborations, voyages etc.) et propose aux publics des actions à entreprendre en lien avec les sujets auxquels ils s’intéressent.

Soyez humbles : les responsables de l’organisation se corrigent rapidement lorsqu’ils se trompent. Ils sont conscients de ne pas avoir toutes les réponses. Ils demandent de l’aide à ceux qui seraient en mesure de l’offrir, notamment grâce à leur expérience personnelle ou leur expertise professionnelle.  

Démarquez-vous des informations quotidiennes : les personnes soutenant un média font appel à leur jugement pour déterminer quels sites d’informations offrent une couverture de grande qualité qu’ils ne peuvent trouver nulle part ailleurs. Ils cherchent ceux qui proposent des points de vue intelligents sur les questions et les traitent avec profondeur et intégrité et d’un point de vue autrement peu traité. 

Utilisez mon attention à bon escient : le site, les newsletters, les podcasts ou les applications sont conçus pour offrir à l’utilisateur une expérience calme et attentionnée. Ils se différencient des expériences cacophoniques auxquelles la plupart des personnes consultant les informations sur des sites ou à la télévision sont confrontées quotidiennement. Ne saisissez pas l’attention de vos adhérents, accordez-leur la vôtre. 

Travaillez toujours et uniquement pour l’intérêt général : les publics souhaitent de plus en plus soutenir des journalistes et des projets dont ils croient qu’ils agissent de bonne foi et dans leur intérêt. Comme on peut le constater dans la presse, le gouvernement, les réseaux sociaux et bien d’autres espaces, le fait de fonctionner en processus fermé mystifie les gens et les frustre. Cela peut donner l’impression que nous avons des choses à cacher, et (naturellement !) engendrer de la méfiance et une attitude de rejet.