Dans quelle mesure l’adhésion nous sera-t-elle profitable ?

Là encore, la réponse se présente sous forme de spectre. En tant que source de revenus, le système de l’adhésion peut varier du “moyen de subsistance“ (que le MPP utilise pour décrire les organisations où l’adhésion représente plus de la moitié des revenus) à la “discipline“ (celles où l’adhésion ne représente qu’une fraction des revenus mais aide à consolider une culture centrée sur les publics). Les systèmes d’adhésion sont presque toujours mis en place en vue de diversifier les sources de revenus et très peu d’organisations sont entièrement financées par les revenus issus de l’adhésion (aller à “Établir un business case).

Aux États-Unis, les rédactions en ligne déjà bien établies qui sont financées par de petites sommes d’argent comme Texas Tribune, VTDigger et Mother Jones tirent entre un cinquième et un tiers de leurs revenus de personnes donnant de petites sommes, dont la plupart sont des adhérents. Certaines rédactions en ligne plus récentes et axées sur les adhérents ont également pu tirer entre 20 et 33 % de leurs revenus de l’adhésion. Quelque 25 % des revenus du Daily Maverick proviennent de son programme d’adhésion, mis en place il y a deux ans. Avec suffisamment d’investissement dans une solide expérience adhérent, l’adhésion peut devenir la principale source de revenus d’une rédaction, comme c’est le cas pour De Correspondent, El Diario et WTF Just Happened Today.

De nombreuses organisations mettent en place un système d’adhésion à la fois comme source de revenus et parce que le fait de servir des adhérents, en particulier lorsque la charge est distribuée sur l’ensemble de la rédaction, offre une certaine discipline et une certaine infrastructure qui peuvent aider à consolider une pratique centrée sur les publics. L’adhésion offre également aux investisseurs potentiels une preuve solide de la mobilisation de la communauté. 

Parmi les 40 rédactions centrées sur les adhérents et réparties dans le monde entier qui figurent dans le fichier de données établi par le MPP, six tirent entre 20 et 33 % de leur revenu total des contributions d’adhérents. Ci-dessous, l’équipe de recherche a choisi et anonymisé quelques réponses de rédactions publiant principalement en ligne et représentatives de différentes compositions de revenus.

Trois d’entre elles sont des rédactions d’Amérique du Nord et deux d’Europe. MPP a également reçu des réponses de rédactions d’Amérique latine, d’Afrique et d’Asie, mais ne communique pas la composition de leurs revenus par respect pour leur anonymat,  certaines particularités de leurs sources de revenus les rendant facilement identifiables.

Design par Jessica Phan